MISSION ACCOMPAGNEMENT SANTE
pour un accès aux droits et aux soins simplifié


Malgré la qualité reconnue du système de santé français, certaines personnes renoncent encore à des soins qui leur sont nécessaires. Pourquoi? Méconnaissance de leurs droits, complexité du système, freins financiers ou personnels peuvent expliquer les inégalités d’accès

En 2018, suite aux résultats d'une enquête pour mesurer ce phénomène en Côte d'Or, la CPAM a mis en place une cellule pour accompagner les personnes en situation de renoncement aux soins.
Désormais, la Mission accompagnement santé évolue et devient une offre de service complète qui mobilise tous les secteurs de l’Assurance Maladie en lien avec ses partenaires afin de lever les freins rencontrés : accueils, services experts, service social, service médical, centre d'examen de santé.

Pour cela, un service dédié dénommé « accompagnement santé » anciennement PFIDASS, organise et coordonne le suivi des assurés qui lui sont signalés. L’équipe est composée de 4 conseillères accompagnantes.

Accompagnement santé

Son rôle se concentre sur la réception des détections et la mise en place d’accompagnement lorsque la situation où le degré d’autonomie de l’assuré, sa compréhension ne lui permettent pas de faire valoir son droit ou d'accéder à la santé :

• difficultés d'accès aux droits ;
• renoncement ou difficultés d'accès aux soins ;
• renoncement ou difficultés d'accès aux soins liés à un handicap, ;
• fragilité face au numérique, ;
• situation sociale complexe.

Les interventions ne se font plus uniquement lorsque le renoncement aux soins est exprimé mais dès lors qu’ une difficulté ou une fragilité génère un risque.Un accompagnement personnalisé pourra ainsi être proposé : bilan exhaustif des droits, orientation dans le parcours de soins, aide au montage financier, sensibilisation aux offres de prévention, action d'inclusion aux outils numériques.

L’équipe coordonne les actions en s’appuyant sur les services de back office, le service social de l’Assurance Maladie et les partenaires externes (services sociaux, associations, fond d’aide, acteurs institutionnels …).
Elle accompagne l'assuré jusqu'à la levée effective des freins rencontrés.

L'objectif est de permettre à l’assuré :

• d’accéder aux droits auxquels il peut prétendre ;
• de réaliser ses soins ;
• de mieux connaître et mieux comprendre le système de santé ;
• de trouver des solutions adaptées à ses problématiques ;
• de gagner en autonomie dans la prise en charge de sa santé.

En 2020, 587 accompagnements ont été créés en Côte-d’Or, 376 sont toujours en cours. 308 ont été clôturés avec soins réalisés (soit 74 %). Les accompagnements sans renoncement aux soins liés aux difficultés d’accès aux droits ne sont pas encore comptabilisés dans nos résultats d’activité.

Partenaires, vous êtes en contact régulier avec des publics fragiles qui ne feront pas nécessairement la démarche de nous solliciter. Aussi soyez acteur de ce dispositif et signalez nous ces situations à l'aide du formulaire de saisine à nous envoyer par e-mail. Le consentement de l’assuré devra impérativement être recueilli.

Pour rappel, pour toute question d'ordre général , transmission de document, ou concernant le suivi d'une demande de prestations, merci d’utiliser notre adresse dédiée aux partenaires.

L’accompagnement santé en vidéo :

> Document utile : Dépliant Mission accompagnement santé pour les partenaires

 
 

 

 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
.
 
 
       


Qui sommes-nous ?    -    Contacts    -    Newsletter    -    Documents/formulaires    -    Crédits    -    Plan du site    -    Ameli.fr