Étudiants


Etre bien protégé, c’est faire les bonnes démarches à temps. Retrouvez ici, pour les situations de vie les plus fréquentes, quelques conseils et bons réflexes à adopter pour garantir un bon accès aux droits et aux soins, ainsi que des réponses aux questions les plus fréquentes.

Ils bénéficient d’un régime d’assurance maladie obligatoire (« sécurité sociale étudiante ») auquel ils souscrivent obligatoirement lors de l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur.

Ils doivent choisir une mutuelle étudiante (en Bourgogne : LMDE ou SMEREB) chargée de la gestion de leur dossier et du versement de leurs prestations durant leurs études.

La souscription à la sécurité sociale étudiante est payante pour les plus de 20 ans ou lors d’un redoublement. Elle ne comprend pas la part complémentaire (qui doit être souscrite auprès de la mutuelle étudiante ou d’un autre établissement proposant la couverture complémentaire).

Les étudiants salariés :

Ce statut concerne les étudiants qui travaillent de façon régulière durant leurs études, c’est-à-dire pouvant fournir un contrat de travail de minimum 150 h dans le trimestre et couvrant l’intégralité de l’année universitaire (du 1er septembre au 30 août).

Pour garantir sa sécurité sociale, au moment de la rentrée universitaire, l'étudiant doit compléter une déclaration de changement de situation (formulaire Cerfa S1205h téléchargeable sur ameli.fr) et l'envoyer à la caisse primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de son lieu de résidence : c'est elle qui assurera sa sécurité sociale durant son année universitaire.

A noter qu'au moment de son inscription auprès de l'établissement d'enseignement ou de l'Université, il sera dispensé de régler la cotisation à la sécurité sociale étudiante (sur présentation de justificatifs : plus d'informations)*
Si au moment de son inscription universitaire, l'étudiant ne dispose pas des justificatifs nécessaires et qu'il règle la cotisation à la sécurité sociale étudiante, il pourra demander le remboursement auprès de l'Urssaf.

> En savoir + : consulter le dossier « Vous faites des études » sur ameli.fr

Fin des études :

Lors de la fin de ses études, pour continuer à bénéficier de ses remboursements de santé, le jeune adulte doit mettre à jour son dossier rapidement. Pour cela, il doit fournir plusieurs documents à sa caisse d’Assurance Maladie : une aide en ligne est disponible sur le site ameli.fr.
L’étudiant en fin d’études bénéficie toutefois d’un maintien de droits jusqu’à la fin de l’année civile terminant ses études.

Et côté santé ?

> Voir les offres de prévention disponibles.

 
 
etudiant
 

A savoir :

Bien que l'on parle couramment de "mutuelles étudiantes", ces organismes gèrent à la fois la part obligatoire (sécurité sociale étudiante) et la part complémentaire (comme une mutuelle traditionnelle, donc facultative).
 



Sécurité sociale des étudiants

Infos pratiques, cas particuliers, questions… > Consultez la page Facebook "Assurance Maladie de la Côte-d'Or - CPAM 21"

 

 
       


Qui sommes-nous ?    -    Contacts    -    Newsletter    -    Documents/formulaires    -    Crédits    -    Plan du site    -    Ameli.fr