L'Assurance Maladie vous informe
 
Assurance Maladie

    N o v e m b r e   2 0 2 0

C O V I D - 1 9

 

COVID-19 : focus sur les dispositifs d’indemnisation

télétravail
 

Salariés ou indépendants, arrêts de travail, chômage partiel: voici un focus sur les dispositifs d’indemnisation mis en place dans le cadre de la crise sanitaire en cas d’impossibilité de télétravailler.

 

Un dispositif d’indemnisation des arrêts de travail dérogatoires pour certains publics a été créé dans le cadre de la crise sanitaire. Les personnes concernées qui ne peuvent télétravailler peuvent être placées en activité partielle par leur employeur qui leur versera une indemnisation.

Plusieurs situations peuvent se présenter :

  • salariés en arrêt de travail pour garde d’enfant suite à une fermeture d’établissement : justificatif scolaire, et déclaration d’activité partielle par l’employeur;
  • salariés considérés médicalement comme à très haut risque de développer une forme sévère de la maladie : certificat d’isolement et activité partielle dérogatoire (plus d’infos ici);
  • salariés testés positifs au Covid : arrêt de travail délivré par le médecin traitant ou par l’Assurance Maladie dans le cadre du contact tracing;
  • salariés cas contact : arrêt de travail à réaliser sur declare.ameli.fr (plus d’infos ici);
  • salarié d’un établissement de santé ou médico-social : arrêt de travail délivré par le médecin du travail.

> Plus de détails sur Ameli

S o l i d a r i t é

 

Achat de masques : l’Assurance Maladie se mobilise pour les plus modestes

solidarité
 

Les pouvoirs publics ont envoyé pour la seconde fois 6 masques par personne à tous les bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire et de l’Aide médicale état.

 

Les fonds d’action sanitaire et sociale de l’Assurance maladie de Côte-d’Or, permettent aussi aux assurés ayant eu un refus de Complémentaire santé solidaire car dépassant de peu le plafond de ressources, d'obtenir une aide de 30€ par personne composant le foyer. Les assurés éligibles ont reçus un courrier ou un email avec les modalités pratiques. L’action est d’ores-et-déjà prolongée jusqu’au 31 décembre.
> L’actu locale sur Ameli

C o v i d - 1 9

Le contact tracing : on vous explique tout

tracing
 

Le contact tracing fait partie du dispositif mis en place pour lutter contre la transmission du Covid-19. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Qui est concerné ? On répond à vos questions.

 

Le contact tracing débute avec le médecin…
Toute personne présentant des signes de la Covid-19 doit contacter son médecin traitant et prendre rendez-vous dans un laboratoire afin de faire un test RT-PCR rapidement. Les tests sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.
Le médecin interroge le malade pour savoir qui sont les personnes avec qui il a été en contact, à moins d'un mètre, sans port du masque et plus de 15 minutes. Le malade bénéficie de masques à retirer gratuitement en pharmacie.

… puis continue avec l’Assurance Maladie
L'Assurance Maladie prend ensuite le relais pour faire une enquête sanitaire auprès du malade par téléphone et avertir rapidement toutes les personnes en contact avec elle par SMS. Les personnes contact seront invitées à s’isoler et se verront délivrer, si le télétravail est impossible par exemple, un arrêt de travail sur la période où elles doivent rester isolées.
Les enquêteurs sanitaires de l'Assurance Maladie sont soumis au secret médical. Les données médicales détenues par l'Assurance Maladie sont ensuite détruites.
Cette contribution de chaque patient à l’identification des cas potentiels est une étape fondamentale pour enrayer la diffusion du virus.

Qu'est-ce qu'un contact rapproché à risque ?
La personne contact à risque est une personne qui, en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact (hygiaphone ou autre séparation physique comme une vitre ; masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas OU la personne contact ; masque grand public fabriqué selon la norme Afnor ou équivalent porté par le cas ET la personne contact).

Est-ce que l’on peut être cas contact d’un cas contact ?
Non. Pour être cas contact à risque avéré, il faut avoir eu un contact sans protection (pas de masque, ni de respect de la distanciation physique) avec une personne diagnostiquée positive à la Covid.

J’ai été en contact avec une personne positive à la Covid, quand dois-je me faire tester ?
Si la personne positive à la Covid est un membre de votre foyer, le test est à réaliser immédiatement (prendre rendez-vous dans un laboratoire), si le résultat est négatif, refaire un nouveau test 7 jour après le premier test.
Dans les autres cas, le test est à réaliser 7 jours après le dernier contact avec la personne positive. Toutes ces informations sont rappelées dans le SMS de l’Assurance Maladie.

> Le contact tracing en Côte d’Or

A c c è s   a u x   d r o i t s

Titre de séjour expiré et demande AME

ame
 

Un maintien de droits peut être mis en place quand les titres de séjour arrivent à échéance, pour permettre à l’assuré de prolonger ses droits de base à l’Assurance maladie.

 

La durée de ce maintien de droits a été modifiée :

  1. Pour les titres de séjour ayant pris fin avant le 30 juin 2020, le maintien de droit de base Assurance Maladie est de 12 mois.
  2. Pour les titres de séjour ayant pris fin après le 1er juillet 2020, le maintien de droit de base Assurance Maladie est de 6 mois.


Pour les personnes qui seraient toujours en situation irrégulière à la fin de ce maintien de droits, elles devront réaliser une demande d’Aide médicale d’État (AME) afin de continuer à être protégées. Cette demande pourra être effectuée dès que la notification de fermeture de droits aura été adressée à l’assuré.
> Plus d'infos sur l'AME

A c c è s   a u x   s o i n s

La vaccination contre la grippe

grippe
 

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, la vaccination contre la grippe est essentielle pour protéger les personnes à risque de développer des formes graves de la grippe.

 

C’est pourquoi l’Assurance Maladie a invité 115000 personnes fragiles à se faire vacciner en Côte-d’Or ainsi que tous les professionnels de santé. Les vaccins sont réservés à ces personnes jusqu’au 30 novembre.
Liste des personnes concernées : personnes âgées de 65 ans et plus, enfants et adultes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques, femmes enceintes, personnes obèses.
Les personnes majeures peuvent retirer directement et gratuitement leur vaccin en pharmacie sur simple présentation de leur bon de prise en charge et se faire vacciner par le professionnel de santé de leur choix.
Les personnes qui n’auraient pas reçu de bon de l’Assurance Maladie peuvent s’adresser à leur médecin, infirmier, pharmacien ou sage-femme qui pourra leur en remettre un.
> En savoir plus

A c c è s   a u x   d r o i t s

La Complémentaire santé solidaire, 1 an après son lancement

grippe
 

Ce 1er novembre marquait le premier anniversaire de l’entrée en vigueur de la Complémentaire santé solidaire.

 

Destinée à faciliter l’accès aux droits des personnes aux revenus modestes et à leur offrir une meilleure protection en matière de couverture santé, la Complémentaire santé solidaire a remplacé la CMU-C tout en s’étendant aux bénéficiaires de l’Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).


La Complémentaire santé solidaire se veut plus accessible, sur plusieurs points :

  • il n’y a plus de niveau de garanties à choisir comme c’était le cas pour l’ACS : la couverture la plus protectrice est assurée d’office à tous les bénéficiaires ;
  • le choix de l’organisme gérant la protection complémentaire est facilité et se fait dès la demande ;
  • le bénéficiaire est désormais libre de choisir entre son organisme d’assurance maladie ou un organisme complémentaire au sein d’une liste unique, qu’il doive acquitter ou non une participation financière.


La demande peut être réalisée en ligne, avec un nombre limité de pièces justificatives à fournir (le seul avis d’imposition dans les situations les plus simples).

Un dispositif particulièrement protecteur dans le contexte actuel
La crise sanitaire que nous vivons actuellement bouleverse le quotidien. Certains de nos assurés voient leurs revenus baisser. Cette difficulté ne doit pas empêcher l’accès aux soins, c’est pour cela que la Complémentaire santé solidaire est à disposition des personnes avec des revenus modestes. il est d’autant plus important de rappeler dans ce contexte que la Complémentaire santé solidaire propose une prise en charge du forfait journalier hospitalier à 100%, et sans limitation.
Nous invitons tous les assurés qui subissent une baisse de revenus liée au confinement à remplir le questionnaire en ligne [https://www.ameli.fr/simulateur-droits] pour estimer leur droit à la Complémentaire santé solidaire.
L’Assurance maladie de Côte-d’Or a identifié certains assurés ayant récemment eu un refus de Complémentaire santé solidaire et dépassant de peu les plafonds de ressources. Ces assurés recevront un courrier les incitant à réétudier leurs droits.
> Plus d’infos sur ce dispositif et le simulateur en ligne

Délais

Nos délais de traitement au 20 novembre 2020

Mise à jour de dossier : 14/09/2020
Complémentaire santé solidaire : 13/10/2020
Aide médicale de l’État : 5/10/2020
Retrouvez nos délais sur ameli solidarité (partenaires) ou dans le compte ameli (assurés).

 
CPAM

Confinement : comment nous contacter ?

L’Assurance Maladie reste mobilisée pendant le confinement. Pour éviter tout déplacement, les rendez-vous téléphoniques sont privilégiés. Nos agences restent ouvertes pour les rendez-vous urgents uniquement. Toutes les démarches sont également possibles de puis le compte ameli.
Plus d’infos sur Ameli

 
soins

Bien anticiper les congés maternité et paternité

L’arrivée d’un enfant s’accompagne souvent d’un congé rémunéré : congé maternité, paternité, accueil de l’enfant ou adoption. Il est maintenant possible d’estimer le montant des indemnités versées par l’Assurance Maladie pendant ce congé.
> Accéder au simulateur d’indemnités journalières maternité/paternité

 
Tabac

#MoisSansTabac : il n’est pas trop tard

En s’inscrivant à #Mois sans tabac, les participants peuvent bénéficier d’un outil gratuit d’aide à l’arrêt. Des tabacologues experts sont aussi à leur écoute, et la communauté Facebook est toujours active pour les soutenir. Les participants peuvent aussi compter sur l’appli e-coaching Tabac Info service. Un mois sans fumer, c’est 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement !
> Plus d’infos sur Ameli

 
Tabac

Créer rapidement un compte depuis l’application ameli

En téléchargeant l’application ameli, il est possible de créer immédiatement un compte ameli. Pour cela, il suffit de saisir le numéro de série de la carte Vitale ainsi que les derniers chiffres des coordonnées bancaires de l’assuré.
Encore plus simple : l’application propose d’utiliser des identifiants France Connect déjà existant pour créer un compte ameli.
> Comment créer un compte ameli en images

 
Tabac

Langues étrangères

Pour des raisons techniques, les pages « multilingues » qui étaient proposées sur notre site partenaires ont été supprimées. L’Assurance Maladie envisage d’enrichir le site national ameli.fr, de nouvelles pages traduites en langues étrangères.

 
Tabac

Ne pas annuler ses rendez-vous médicaux pendant le confinement

En Côte-d’Or, les cabinets médicaux et les pharmacies restent ouverts durant le confinement.
Les médecins, dentistes, masseurs-kinésithérapeutes, infirmières, sages-femmes, pédicures-podologues, orthophonistes, orthoptistes, opticiens, audioprothésistes... continuent d’accueillir leurs patients sur rendez-vous et de faire les soins à domicile, en toute sécurité et dans le respect des consignes sanitaires. Il est aussi possible de demander une téléconsultation ou des télésoins, par internet ou par téléphone.
> En savoir +

 
Tabac

Les prochaines dates des formations partenaires

Module 1 « Mieux nous connaitre pour mieux orienter vos publics» : 4 décembre, 15 janvier, 5 février de 9h à 16h30.


Module 2 « L’accès aux droits : la Complémentaire Santé Solidaire et la Puma» : 1er décembre, 7, 21, et 28 janvier, 4 et 25 février de 9h30 à 12h30.


Module 3 «Lutter contre le renoncement aux soins » : 11 décembre, 26 janvier, 23 février, de 13h30 à 17h.


Module 4 « L’arrêt de travail en maladie, accident du travail, maladie professionnelle et invalidité »: 10 décembre, 14 janvier, 25 février de 9h30 à 16h.


Module 5 « L’Aide médicale de l’Etat (AME) » : les dates sont à définir selon vos besoins (prévoir une ½ journée).

 

Contactez-nous et inscrivez-vous dès maintenant : relationpartenaires.cpam-dijon@assurance-maladie.fr

Lettre d’information de la CPAM de Côte-d’Or réservée aux partenaires et professionnels de la solidarité du département de la Côte-d’Or. Pour en savoir plus, consultez notre site « ameli solidarité » réservé aux partenaires. Caisse d’Assurance Maladie de la Côte-d’Or - CS 34548 - 21045 Dijon cedex - Tél. 36 46 (service gratuit + prix appel) - www.ameli.fr. Directeur de la publication : Yvan Petraszko.